mardi 19 novembre 2013

Never too soon for christmas

Le titre est évocateur. Il n'est jamais trop tôt pour commencer à se pencher sur Noël.

Enfin, la préparation de Noël est surtout une bonne excuse pour manger, parler, chanter et penser Noël. D'habitude, j'attends que Thanksgiving soit passé aux États Unis pour me lancer dans les préparations. Mais le froid de ces derniers jours, les bonnets qui trônent fièrement sur les têtes, et même l'annonce de la neige pas chez nous me pousse malgré moi (à peine) à regarder, fouiner, faire des listes.

D'habitude, je n'ai littéralement pas le droit (dixit mon Petit Mari) de lui "imposer" Noël (comme si Noël était imposant) avant le premier décembre. 

Mais vus nos emplois du temps de ministres à tous les deux, j'ai légitimement eu le droit d'y songer avant l'heure afin de m'organiser. Et la soirée de Noël de Truffaut, de laquelle nous avons ramené quelques boules, un adorable ours nommé Théodore et du café de Noël, a sonné comme un top départ, puisque j'ai déjà trouvé mon fournisseur pour les huîtres qui étaient proposées à la dégustation lors de la soirée.

Donc voici quelques  petites choses qui m'inspirent, extraites de mon tableau Noël de Pinterest. Pour visualiser l'intégralité du tableau, ça se passe ici.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire