vendredi 28 juin 2013

Le 20 du mois!

Avec du retard, huit jours (!!!), et comme promis, notre restaurant du 20 du mois en amoureux! Vraiment j'ai honte d'avoir pris autant de retard et de ne pas tout raconter au jour le jour!
Vous vous souvenez de mes grands discours du type "Oooh, le blog c'est bien! Parce que ça permet d'avoir une certaine rigueur!" et patati et patatère! Tu parles. Si je n'étais pas une lady, je dirais bien quelque chose de pas très très joli en rapport avec Mémé et des orties.

Enfin bref. Je vous l'avais dit, mon Petit Mari et moi nous essayons de faire un restaurant différent tous les mois depuis quatre ans maintenant. Sauf qu'en quatre ans nous avons un peu épuisé le stock de restaurants de Rouen. Ben oui, quand même, ça fait beaucoup, même s'il en reste pas mal en ville dans lesquels nous n'avons pas mis les pieds, et qui n'ont pas grand intérêt à nos yeux. Quant à nos restaurants favoris, nous continuons à les visiter quand l'envie nous en prend et pas seulement pour le 20.

Donc, afin de poursuivre nos découvertes, nous avons d'un commun accord opté désormais pour une sélection non plus réellement du lieu, mais de la découverte culinaire à la clé!

Par exemple, nous n'avions jamais goûté de steak tartare et en avons toujours eu envie sans jamais vraiment oser. Alors ce mois-ci, nous avons sauté le pas et nous sommes rendus au Bistrot d'Arthur.

Le cadre est adorable, un peu rustique, bien qu'un peu trop fréquenté à mon goût. D'autant que la pluie et l'orage nous ont attaqués en terrasse et que nous avons tous été rapatriés à l'intérieur.

L'entrée était relativement classique, du moins pour moi. J'avais envie de saumon mariné et d'avocat en allant au restaurant, et j'ai été comblé lorsque j'ai vu cette entrée à la carte, d'autant plus que l'assaisonnement était juste fantastique! Le Petit Mari lui aussi refuse l'originalité quand ses plats préférés sont à la carte, à savoir la salade de melon avec jambon de pays.


Quant au steak tartare en lui même, une tuerie! J'aurais du goûter bien avant! 

Et aussi me renseigner un peu. Lorsque la serveuse m'a demandé si nous voulions qu'on nous le prépare en cuisine, je suis restée pantoise, l’œil hagard, à me demander de quoi elle me parlait et si elle envisageait vraiment de me livrer un bœuf, un grand couteau, et en avant Guingamp! C'était ma minute honte de la soirée...

J'ai adoré la texture, le piquant et l'acidité des câpres, la douceur de la viande, et le contraste chaud/froid avec les frites qui accompagnaient.


Quoi qu'il en soit, je voulais partager ma joie et dire que j'ai adoré, et que j'aime vraiment faire de nouvelles découvertes chaque jour!

Enfin, au moins une fois par mois!

Je vous embrasse!

1 commentaire:

  1. Arffffff c'est MON PLAT PREFERE !
    Et le pire , c'est qu'enceinte , c'est INTERDICTION D'Y TOUCHER . Je crois que c'est le pire du pire de la grossesse en vrai !
    Et là toi t'arrive et tu me fais baveeeeer . ( oui même s'il est 2H56 du mat` ahahah ).

    Bref , OUI , tu aurais dû goûter bien plus tôt ;-)))
    Bisous bisous !

    RépondreSupprimer