lundi 7 janvier 2013

Santa Claus is coming to town, part 2

Comme je l'ai dit, Noël chez nous, c'est une valse à mille temps, où l'on navigue entre les cheminées, les maisons, les chaumières.


Lorsque minuit sonne, nous commençons à envisager le départ chez mes parents qui commencent, eux, leur repas. Généralement, nous arrivons lorsqu'ils terminent le dessert, voire lorsqu'ils vont se coucher. Et le lendemain, l'ouverture des cadeaux est toujours une fête.

J'ai été extrêmement gâtée! J'ai notamment eu une bouillotte en laine, une machine à coudre Singer (!!!), une cape fantastique dont je mettrai une photo à l'occasion, mais aussi une surprise extraordinaire!

Après avoir passé Noël chez mes parents et mangé le chapon, nous nous sommes rendus chez ma meilleure amie Baya qui nous conviait elle aussi à fêter Noël en décalé, sur quelques jours. Avec surprise à la clé. Nous avons été réveillés à six heures du matin par une Baya surexcitée qui nous emmenait à Disneyland pour deux jours. Je crois que je n'ai jamais passé des fêtes aussi magiques. Et je n'ai même pas encore parlé du nouvel an.
















3 commentaires:

  1. Comment je suis jalouseee !
    En effet, j'ai fêté Noël là bas plusieurs fois , et c'est magique .. .

    RépondreSupprimer